Les mots qui tombent du ciel

Création Compagnie Les Chants de Lames et Porte Lune (2016)

Durée du spectacle : 50 minutes
Tranche d’âge : à partir de 4 ans (peut être vu dès 3 ans)

L’histoire :

« Barnabé, tu attends que les mots te tombent du ciel ? »

C’est ça. Exactement ce que Barnabé a toujours souhaité: QUE LES MOTS LUI TOMBENT DU CIEL ! Il quitte alors la classe, l’école, les siens. S’en va devenir ramasseur de mots. Les recueille dans sa grotte. Mais un jour les mots veulent sortir, voir du pays. Barnabé est bien embêté. Arrive alors le Grand Songe qui va l’emmener loin, très loin, à la rencontre de mots nouveaux et d’un drôle de griot…

D’où viennent les mots ? Comment fabriquent-ils des phrases, des histoires ? Un voyage magique, poétique et plein d’humour au pays des mots, des langues et de l’imaginaire…

Distribution :

  • Texte : Natalie Rafal
  • Mise en scène : Cécile Rist
  • Complicité artistique : Jérôme Pisani
  • Musique : Stéfano Cavazzini
  • Décor, scénographie et costumes : Liina Keevallik
  • Lumières : Frédérique Steiner-Sarrieux
  • Interprétation : Yves Javault et Natalie Rafal
  • Affiche : Liina Keevallik

Galerie photos :

 

photos : compagnie Les chants de Lames

Video : Bande annonce

Revue de presse :

Les enfants ont exprimé beaucoup de joie devant ce spectacle. Était-ce à cause des bulles de savon, des balles plus ou moins grosses qui ont envahi le plateau ? Était-ce à cause de l’écart physique entre Barnabé, un enfant, et Yves Javault, l’acteur qui l’incarne, un peu clown, un peu trop grand ? Était-ce à cause du nom de l’institutrice, Mademoiselle Dhézéros, qui les regarde dans le blanc des yeux ? Était-ce seulement à cause des mots et de leur frénésie ?

Sans doute un peu de tout cela. (…) Le texte de Natalie Rafal et le jeu des comédiens, l’utilisation des ces bulles et de ces sphères disent aux enfants que les mots méritent notre confiance et qu’eux-mêmes en sont tout-à-fait dignes. Marc Verhaverbeke / Magazine Culture