De bouffe à oreille

affiche de «De bouffe à oreille»

Création Les passeurs de l’Arche (2007)

Durée du spectacle : 45mn
Tranche d’âge : 2 à 6 ans

L’histoire :

« Bouffe » et « Oreille » jouent à se « cuisiner », s’asticoter à coup de jeux, pardon, de mots, de comptines et autres formulettes. Cuisinières de la parole, elles se transforment tour à tour en conteuses, chanteuses, bruiteuses, marionnettistes et nous racontent avec gourmandise le plaisir de manger et l’importance de le dire…

Pour enfants de 2 à 6 ans.

Distribution :

    • Texte et mise en scène : Nicole Fallet
    • Interprétation : Nicole Fallet et Patricia Steinhoff

Presse :

      • Critique Théâtre on line

 

Petit vorace deviendra grand !
« Finis ton assiette, sinon tu ne sors pas de table » (gloups !). « Une cuillerée pour papaaaaa, une cuillerée pour mamiiiiie » et ainsi de suite jusqu’à la dernière goutte de la soupe aux vermicelles (beurk !) censée faire irrévocablement grandir (zut !). Qui n’a pas une once de ces souvenirs et/ou pratiques qui, en passant par les oreilles, serrent l’estomac, piquent les yeux et finissent par transformer le repas en un mini calvaire vécu au quotidien ? Loin de ces traditions de table, Nicole Gendrey et Patricia Steinhoff concoctent un spectacle où manger n’est que plaisir et où le plus satisfaisant est de le dire ! Un régal pour les tout-petits.

Elles sont deux, habillées dans des tons vert et orange, un peu comme si l’une était le négatif de l’autre, tabliers autour de la taille et longs turbans aux cheveux. Bouffe et Oreille jouent à se « cuisiner », à se taquiner, à se compléter, à se dire et se contre-dire, telles les deux faces de la même personne. Autour de leur cuisinière miniature couleur cuivre, empruntée à une arrière-arrière-grand-mère lilliputienne, et accompagnées de moult animaux en peluche et autres poupées manipulables, elles content, chantent, dansent. A coup de rimes, comptines et petites histoires, elles font surgir tout un univers où l’on aime à se lécher les babines. Chants et mouvements sont repris par les enfants qui participent spontanément à ce petit festival de mots, simples, drôles et inventifs, s’amusant à se réinventer et à se redécouvrir à chaque réplique. Et l’orgie finit avec une ronde improvisée sous le soleil qui baigne en ce début mai le Jardin des Plantes !
Manger est un plaisir, nous disent Bouffe et Oreille qui nous font sentir leur plaisir de le dire. S’adressant aux plus petits de nos voraces, ce spectacle, prétexte au rêve, est aussi une première approche de l’art du théâtre. Parce que l’appétit vient en mangeant et parce qu’ainsi, petit vorace deviendra grand !

Myrto Reiss

 

Galerie photos :

Théâtre Astral | De bouffe à oreille : photo 1Théâtre Astral | De bouffe à oreille : photo 2Théâtre Astral | De bouffe à oreille : photo 3Théâtre Astral | De bouffe à oreille : photo 4

photos : Les Passeurs de l’Arche

Video (extraits) :

video : Les Passeurs de l’Arche